Groupe de Physique Statistique

Equipe 106, Institut Jean Lamour

                     
Accueil
Accès
Personnel
Publications
Séminaires
Chronologique
par Orateurs
Ateliers
Rencontres
Ecoles
International
Grp Travail
Theses, Postes
Enseignement

Séminaire de groupe

Structures intégrables de type Calogero-Sutherland dans les théories conformes
Benoit Estienne
Instituut voor Theoretische Fysica, Universiteit van Amsterdam, Pays-Bas & Dept. of Physics, Princeton University (E.U.A.)
lundi 07 novembre 2011 , 10h25
Salle de séminaire du groupe de Physique Statistique

Depuis son introduction il y a 40 ans, le modèle de Calogero-Sutherland a attiré beaucoup d'attention en physique théorique. Un récent développement concerne le lien entre ce système intégrable et les théories conformes en 2D. En particulier les blocs conformes permettent de construire des états propres de Calogero-Sutherland possédant des monodromies non-triviales. L'échange des particules est décrit par une représentation non triviale du groupe de tresse: on parle alors d'anyons non-abéliens. En matière condensée, ces fonctions d'ondes apparaissent dans la description des excitations (quasi-trou) de l'effet Hall quantique fractionnaire. Je commencerai par décrire le lien entre Calogero-Sutherland et théories conformes, ainsi que la structure intégrable sous-jacente. Dans un deuxième temps, je parlerai des conséquences pour les fonctions d'ondes de l'e?ffet Hall quantique fractionnaire: dualité entre électrons et quasi-trous, et applications pour les simulations numériques.

Fichier PDF


Haut de page